Association Blé Noir – Monnaie locale « Le Segal »

L’association Blé noir est née en juin 2015 à l’initiative d’habitant.e.s qui se réunissaient déjà depuis plus d’une année pour créer une monnaie locale : « Il y a plus de 35 monnaies locales en France, et un grand nombre à travers le monde, et pourquoi pas ici ? » ont-ils pensé.

La charte et les statuts ont été créé collectivement.

Elle fonctionne sous forme de collégiale. Ses réunions sont ouvertes à tous et à toutes.

Actuellement, elle rassemble 300 adhérents et adhérentes et plus de 70 partenaires.

Son objectif : apporter au Pays de Lorient une monnaie locale qui irrigue tout le territoire et favorise l’économie circulaire ! Bref, enrichir notre région plutôt que les paradis fiscaux.

Son rôle : Blé noir est la structure porteuse du segal, en accord avec la loi sur l’économie sociale et solidaire du 31 juillet 2014, qui permet l’existence des monnaies complémentaires dans la mesure où elles sont portées par une structure officielle. Elle gère les échanges euro/segal. Elle développe le réseau partenaires et adhérents. Elle participe à de nombreux événements locaux et elle est insérée dans le tissu associatif du Pays de Lorient.

Le segal : la monnaie locale du Pays de Lorient

Depuis le 27 janvier 2018, le Pays de Lorient est doté d’une monnaie locale complémentaire. Baptisée segal, elle a été créée par l’association Blé noir.

Comment fonctionne le segal ? « C’est comme l’euro ». Pour éviter la fraude Les billets sont imprimés sur du papier sécurisé, filigrané, avec des encres particulières, indélébiles et une bande magnétique.

Qui peut utiliser le segal ? Pour pouvoir utiliser cette monnaie locale, il suffit d’adhérer à l’association Blé noir, d’échanger ses euros contre des segals auprès des quelque 20 comptoirs d’échange répartis sur les 30 communes du Pays de Lorient. Pour ce qui est de la conversion, rien de plus simple : « 1 euro = 1 segal. Segal et euro peuvent être combinés, pour payer comme pour rendre la monnaie. » Les clients peuvent ensuite utiliser leurs segals chez les partenaires du réseau identifiés par un macaron  et une affiche « Ici, vous pouvez payer en segal ». Blé noir compte à ce jour plus de 300 adhérent.e.s particuliers, ainsi que près de soixant-dix  partenaires : commerçants, artisans, professions libérales, restaurateurs… La monnaie peut aussi être utilisée et échangée sur le marché de Merville ou le marché bio du mardi soir ainsi que chez quelques partenaires.

À quoi sert une monnaie locale ? L’objectif de cette monnaie locale complémentaire est de favoriser le développement économique du territoire en relocalisant la circulation de la monnaie et ainsi de dynamiser l’économie locale. Les euros convertis sont placés dans une banque éthique, la Nouvelle économie fraternelle (NEF), pour constituer le fonds de garantie.

Pourquoi le segal ? Le nom segal signifie seigle en breton. Dans la culture populaire, le « s’gal » désignait la petite monnaie. Ce nom a été choisi, après plusieurs consultations publiques, lors d’un vote en réunion plénière.